Rapport annuel 2017
Rapport annuel 2017

Activités de l’Observatoire et faits marquants 2017

 

Besoins à l’horizon 2040 ?

Augmentation marginale du nombre de  nouveaux lits créés en 2017

Dans le domaine des infrastructures, la fin du programme adopté en 2013 de modernisation des établissements médico-sociaux (PIMEMS) ainsi que la nouvelle législature cantonale – intervenant toutes deux en 2017- font des années 2015-2018 une véritable période charnière.

 

Identification des besoins

 

Statistiques Vaud a publié en 2017 une analyse prospective identifiant les besoins en lits en EMS dans le canton. En 2040 ceux-ci seront au minimum de 7400 lits, contre 6000 aujourd’hui. Le nombre incompressible de lits à créer serait ainsi de quelque 1400 sur la période, soit une hausse de 60 nouveaux lits par an. Il s’agit ici du meilleur des cas envisagés, avec une forte amélioration de l’état de santé et un renforcement très important du maintien à domicile. Selon les scénarios les plus probables, le nombre de lits en EMS devrait être compris entre 9500 et 10 600 d’ici à 2040 (+59 % à +77 % ou +3500 à +4600 par rapport à aujourd’hui), soit entre 142 et 183 lits supplémentaires par an sur la période. Cette hausse laisse penser que la planification actuelle de l’Etat de Vaud devra être ajustée, puisque cette dernière prévoit la création de 100 lits en EMS supplémentaires en moyenne annuelle d’ici 2023, tous âges confondus.

 

Evolution de l’offre

 

En 2017, deux nouveaux EMS ont été inaugurés :

 

  • La Chocolatière à Echandens. Cet établissement neuf accueille 31 personnes en long séjour et 13 personnes pour des courts-séjours.
  • La Lembaz à Granges-Marnand. Cet établissement neuf accueille 50 personnes en long séjour.

Dans le même temps, deux EMS ont été fermés :

 

  • La Pensée au Mont-sur-Lausanne (28 lits de long séjour et 10 lits de courts séjours fermés et repris par La Chcolatière).
  • La Châtelaine à Moudon (20 lits fermés et repris par La Lembaz).

 

Directives architecturales en EMS (DAEMS)

 

En 2017 et suite à l’étude sur le soutien à apporter aux directions dans leurs projets de développement d’infrastructures réalisée l’année précédente, les travaux se sont concentrés sur la révision des directives architecturales en EMS (DAEMS) en application de l’objectif stratégique « Etre un partenaire proactif dans la révision des DAEMS ». Les travaux ont été conduits dans le cadre de l’observatoire, de la CIH et d’un GT ad hoc de l’Etat.

Observatoire Infrastructure

Objectifs 2015-2018

 

  • Etre un partenaire proactif dans la révision des DAEMS
  • Défendre la pluralité des besoins en locaux notamment dans les SAMS
  • Soutenir les institutions dans leurs projets de développement d’infrastructure

Président

 

  • M. Pierre Berthet, Directeur de la Fondation Pré-Pariset

Membres

 

  • Caroline Boscacci, Directrice de la Fondation du Relais
  • Henri Boiron, Directeur de la Fondation Beau-Séjour
  • André Jordan, Directeur de l’EMS Parc de Beausobre
  • Thierry Michel, Responsable hôtelier et logistique de la Fondation Beau-Site
  • Martin Schönenberg, Responsable hôtelier et logistique de la Fondation Bois-Gentil
  • Claude-Alain Stuby, Directeur de la Fondation Clémence
  • M. François Sénéchaud, Chef de projet

Délégations

 

  • Commission infrastructure d’hébergement (CIH)
    Pierre Berthet, Directeur, Fondation Pré-Pariset
    François Sénéchaud, Secrétaire Général, AVDEMS
  • Commission infrastructure d’hébergement (CIH) sous commission psy
    Florian Rubio, directeur, Fondation Champ-Fleuri